40 à 50 millions de dollars de dommages à la suite de la micro-rafale du 4 juillet – les producteurs veulent une aide spécifique

Selon les premières informations disponibles le 5 juillet, près de 75 entreprises maraîchères et horticoles ont subi d’importants dégâts suite à la tempête climatique ayant frappé la Montérégie et plus particulièrement le secteur des Jardins de Napierville le 4 juillet dernier. Rappelons qu’il s’agit ici du principal pôle de production maraîchère du Québec.

Photos: Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield

La tempête a été identifiée comme une micro-rafale avec des vents de près de 125 km/h et des grêlons de près de 2 cm qui ont endommagé des habitations, détruit des serres et ravagé des récoltes.

La valeur des pertes pourrait dépasser les 50 millions de dollars.  Certaines entreprises ont pratiquement perdu la totalité de leur récolte, alors que les dommages subis par d’autres viennent grandement affecter toute perspective de rentabilité pour la saison.

Pour le président de l’Association des jardiniers maraîchers du Québec (AJMQ), M. Mario Isabelle, « le plus dramatique est que près de 50 % des entreprises touchées ne possèdent pas d’assurances. »  La tempête pourrait avoir des impacts importants sur le manque de disponibilité des fruits et légumes du Québec dans les marchés ainsi que sur leur prix.

UNE AIDE SPÉCIFIQUE RÉCLAMÉE

Devant le caractère exceptionnel et catastrophique de la situation, l’AJMQ espère une aide financière spécifique du gouvernement du Québec pour aider les producteurs à faire face aux pertes de revenus irrécupérables qui viennent fragiliser la pérennité de plusieurs entreprises non assurées.

« Les producteurs maraîchers du Québec œuvrent déjà dans un contexte extrêmement compétitif avec des marges de manœuvre restreintes et avec très peu de soutien de l’État comparativement à d’autres secteurs de production », rappelle Mario Isabelle.

En place depuis 1945, l’AJMQ constitue une force appréciable puisque plus de 80 % de la production de fruits et légumes du Québec provient des producteurs membres de l’association.

D’autre part, les entreprises couvertes par la Financière agricole pourront bénéficier d’une compensation financière pour les récoltes perdues.

DES MILLIERS D’HECTARES TOUCHÉS – LE MINISTRE SE DÉPLACE

Les cultures de laitues, de céleris, d’oignons, de carottes et de patates figurent parmi les plus touchées.

« On parle d’un couloir d’environ quatre kilomètres de large par 24 kilomètres de long qui a été attaqué. Pour certaines chaînes d’alimentation, ça va être un peu plus difficile si leurs fournisseurs sont dans ce rayon », souligne André Plante, directeur général de l’AJMQ.

Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), M. Pierre Corbeil, a rencontré le 5 juillet les représentants de la Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield pour faire le point . Des représentants de La Financière agricole du Québec et du MAPAQ étaient aussi présents.

Le violent orage qui s’est abattu en Montérégie Ouest, mercredi soir, a entraîné des dommages majeurs aux champs et aux bâtiments dans les secteurs de Saint-Rémi, Saint-Michel, Saint-Isidore, Sherrington, Sainte-Clotilde-de-Châteauguay, Franklin, Hemmingford, Saint-Édouard et Saint-Urbain-Premier.

« L’ampleur du désastre est phénoménale, a indiqué Jérémie Letellier, président du Syndicat local des Jardins-de-Napierville. C’est du jamais vu! Des milliers d’hectares sont touchés. Les vents forts et la grêle ont coupé en deux le maïs et le blé. Les champs de soya, d’oignons et de laitues sont complètement ravagés.»

Toutefois, il est encore trop tôt pour mettre un chiffre exact sur les pertes.

« Certaines productions sont perdues puisqu’on ne pourra pas semer à nouveau. Les prochaines semaines seront cruciales pour nos producteurs. Pour les producteurs qui pourront ressemer, par exemple des laitues, cela prendra 45 jours avant de pouvoir récolter. C’est certain que cela entraînera une rareté des produits pendant un certain temps. »

La Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield demande aux producteurs agricoles touchés par la tempête de communiquer avec leur municipalité afin de signaler les dommages subis. Les producteurs peuvent aussi joindre La Financière agricole du Québec afin de vérifier s’ils peuvent être admissibles à un programme d’aide.

La Sécurité civile, le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec et la Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield sont à pied d’œuvre pour évaluer l’ampleur des dommages. De plus, la Fédération de l’UPA de Saint-Jean-Valleyfield continuera d’informer les producteurs de la suite des événements.

PROGRAMME GÉNÉRAL D’AIDE FINANCIÈRE LORS DE SINISTRES RÉELS OU IMMINENTS

Pour le moment, la seule aide proposée par le gouvernement est le Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents du ministère de la Sécurité publique qui a été mis en œuvre en fin d’après-midi le 5 juillet. Ce programme gouvernemental constitue une aide de dernier recours, notamment pour certains dommages aux biens essentiels qui ne peuvent être couverts par une assurance. Les citoyens qui désirent obtenir plus d’information au sujet de ce programme peuvent communiquer avec la Direction du rétablissement au 1 888 643-AIDE (2433).

Municipalités admissibles au Programme général d’aide financière lors de sinistres réels ou imminents relativement aux pluies abondantes et aux vents violents survenus le 4 juillet 2012

Municipalités  Circonscriptions électorales
Mercier Châteauguay
Saint-Isidore Châteauguay
Saint-Michel Huntingdon
Saint-Patrice-de-Sherrington Huntingdon
Saint-Rémi Huntingdon
Saint-Urbain Huntingdon
Sainte-Clotilde Huntingdon
Advertisements

Mot-clé :, , , , , , , , , , , , , , ,

About Goûter et cultiver le Québec

De la production agricoles aux foodies, du jardinier amateur au paysagiste, nous nourrissons le monde et améliorons la q ualité de vie, la santé publique et l'environnement. Crions-le haut et fort! Ce blogue est communautaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :