Communiqué – Sirop d’érable: L’Union paysanne demande une enquête au ministre Paradis.

Photo: Wikimedia Commons / MarkBuckawicki

Photo: Wikimedia Commons / MarkBuckawicki

Ceci est un communiqué de presse publié par l’Union Paysanne. Goûter et cultiver le Québec est une plate-forme neutre de partage d’informations en horticulture, agroalimentaire et agroenvironnement. Pour nous faire parvenir des communiqués écrivez à gouteretcultiverlequebec @ gmail.com

Lachute, lundi 9 février 2015. Le 27 janvier dernier, l’Union paysanne a émis un communiqué dénonçant le rôle de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec (FPAQ) dans l’érosion de la place du sirop d’érable québécois sur les marchés mondiaux.  À la suite de ce communiqué, nous avons reçu plus d’une cinquantaine de témoignages, certains troublants, venant confirmer le mauvais climat qui prévaut dans l’industrie de l’érable. Les faits rapportés renforcent la prévision de perte accrue de marché dans les années à venir.

L’enjeu est de taille. « S’il s’avère que l’agence de vente de la FPAQ est responsable de la perte des marchés acéricoles du Québec, le ministre Pierre Paradis devra bouger » souligne Benoit Girouard, président de l’Union paysanne.

Depuis plus de 10 ans, les griefs contre la FPAQ et son agence de vente s’accumulent, les pertes de marché aussi. Les producteurs acéricoles n’arrivent toujours pas à se faire payer en entier et le nombre d’entreprises qui transfèrent aux États-Unis ou dans les provinces voisines est en croissance. « Quel entrepreneur accepterait année après année de ne pas être payé en entier », ajoute Daniel Gaudreau représentant de l’Union paysanne acéricole. En acériculture au Québec, ça dure depuis 10 ans. C’est ce qui explique pourquoi un très grand nombre de producteurs acéricoles contournent l’agence, un peu, beaucoup, passionnément.

Si on ajoute que les fabricants de matériel acéricole font des affaires d’or à l’extérieur du Québec en raison de la croissance des marchés de production, de transformation et de distribution, que le Nouveau-Brunswick a débloqué 1000 hectares par année en forêt publique pendant quatre ans pour l’ajout de nouvelles entailles, que les États-Unis donnent accès à des subventions pour le développement de nouvelles érablières, on comprend alors que la situation ne va pas s’améliorer. Ajoutez à tout cela la mauvaise stratégie de prix artificiellement élevés de la FPAQ et vous vous assurez de poursuivre la dégringolade de notre fleuron alimentaire québécois.

Rien de tout cela n’est caché, les analyses et commentaires du Conseil de l’industrie de l’érable, les chiffres du rapport Fortin-Lavoie, les avis de ceux s’occupant du financement d’entreprise acéricoles, etc. 10 années d’avis, de signaux du marché et pourtant rien ne bouge.
L’Union paysanne demande donc officiellement au ministre de l’Agriculture, Pierre Paradis, de…

A. Déclencher dans les plus brefs délais une enquête sur l’agence de vente de la FPAQ afin de déterminer si, dans sa structure actuelle, elle nuit à la pérennité du secteur acéricole.

L’Union paysanne demande à la Régie des marchés agricoles et alimentaires du Québec…

B. de confier l’application du plan conjoint de la FPAQ à un comité de 4 personnes provenant du secteur de la production, des producteurs-transformateurs, de la transformation et de la distribution comme le lui permet l’article 38 de la Loi sur la mise en marché des produits agricoles, alimentaires et de la pêche * (Cette recommandation avait déjà été faite en 2005 dans le rapport Bolduc)
Durant le temps de l’enquête, nous demandons à la RMAAQ de…

C. surseoir à toutes les poursuites et enquêtes amorcées par la FPAQ contre des producteurs acéricoles.

Nous demandons également au ministre Pierre Paradis, en raison de l’implication active qu’elle a eue dans le fiasco Colbex-Levinoff et dans l’implantation de l’agence de vente de la FPAQ, que…

D. Françoise Gauthier, présidente de la RMAAQ et ex-ministre de l’Agriculture, ne siège plus dans aucun dossier concernant l’acériculture ou le secteur bovin.

E. Qu’une enquête interne au MAPAQ détermine les raisons du départ de Normand Bolduc, ex-président de la Table filière acéricole dont le rapport fut mis de côté par Françoise Gauthier alors qu’il avait été appuyé par l’ensemble de la filière hormis la FPAQ.
Finalement, à la lumière des déboires de la Fédération des producteurs de bovins du Québec dans le dossier Colbex-Levinoff et de la Fédération des producteurs acéricoles du Québec dans le sirop d’érable, l’Union paysanne demande au ministre Pierre Paradis de :

F. Mettre sur pied un comité qui verra à déterminer si la RMAAQ ne manque pas d’outils afin de jouer efficacement son rôle de garde-fou du secteur agricole et alimentaire du Québec.
Dans l’attente des actions du ministre Paradis, l’Union paysanne soutiendra dans les semaines à venir le développement de sa branche acéricole afin de regrouper un maximum d’acériculteurs dans une force organisée et active.

 

Pour information :
Benoit Girouard
Président Union paysanne
tel:450-495-1910

Maxime Laplante
Vice-président
tel:418-926-2473

L’Union paysanne est un syndicat agricole et citoyen qui intercède auprès du gouvernement, des médias et de l’opinion publique pour promouvoir les intérêts de la paysannerie. Elle donne une place à tout ceux désireux de s’impliquer en faveur d’une agriculture et d’une alimentation paysanne. L’Union paysanne c’est… l’Alliance de la Terre et de la Table.

Source:
Union paysanne- L’Alliance de la Terre et de la Table – www.unionpaysanne.com
Adresse postale : C.P. 899, succ. Bureau-Chef, Lachute, Québec. J8H 4G5
Tél.: 450-230-5046 Courriel : paysanne@unionpaysanne.com

Ceci est un communiqué de presse publié par l’Union Paysanne. Goûter et cultiver le Québec est une plate-forme neutre de partage d’informations en horticulture, agroalimentaire et agroenvironnement. Pour nous faire parvenir des communiqués écrivez à gouteretcultiverlequebec @ gmail.com

Advertisements

Mot-clé :, , , ,

About Goûter et cultiver le Québec

De la production agricoles aux foodies, du jardinier amateur au paysagiste, nous nourrissons le monde et améliorons la q ualité de vie, la santé publique et l'environnement. Crions-le haut et fort! Ce blogue est communautaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :