Nouvelles tendances culinaires 2018 selon Provigo

Les repas d’inspiration rétro, les boissons frappées décadentes et les repas cuits, coupés et prêt-à-manger ne sont que quelques-unes des tendances qui séduiront tous ceux qui ont l’âme d’un chef en 2018. C’est sous le thème Osez les tendances de demain que Provigo dévoile aujourd’hui ses tendances en alimentation pour 2018, une prédiction quant aux mets que les fins gourmets adopteront au cours de la prochaine année.

À l’été 2017, la Table des tendances en alimentation, composée de chefs professionnels de partout au pays, de nutritionnistes, d’universitaires et d’experts en alimentation de Loblaw, s’est réunie pour examiner les données recueillies par Loblaw et au sein de l’industrie pour faire des prédictions sur ce qui se retrouvera sur les tables au cours de l’année à venir.

Les tendances en alimentation de 2018 au Canada selon le panel d’experts sont les suivantes :

Boucler la boucle alimentaire

  • Cultivez-les vous-mêmes : Les cours arrière et les balcons sont des lieux tout indiqués pour comprendre la nature et la provenance des aliments. On s’attend à un intérêt accru du public à l’égard du prêt-à-cultiver : ruches de cours, petits poulaillers et jardins de fines herbes et de pousses pour balcon en sont de bons exemples.
  • Les bonnes portions : Québécois et Canadiens continueront de chercher à réduire le gaspillage alimentaire en s’efforçant de préparer ce qu’ils prévoient vraiment consommer.
  • Récupérer les restes : Les consommateurs chercheront de nouvelles façons de combiner leurs restes pour en faire de nouveaux repas et ainsi réduire le gaspillage et économiser du temps de préparation.

Les gâteries occasionnelles

  • Les boissons frappées décadentes : Les desserts doivent être une expérience en soi. Il n’y aura pas de limite à ce que les gens ajouteront pour garnir leurs boissons frappées préférées, pensons entre autres à des morceaux de barres Nanaimo, de gâteaux et de tartes, transformant les boissons en de fabuleux desserts.
  • Des gâteaux pour déjeuner : Les gâteaux ont toujours meilleur goût tôt le matin. Se permettre occasionnellement des gâteries sucrées le matin donne plus de temps pour les éliminer et moins de raisons de se sentir coupable.
  • Riche en matières grasses : Les consommateurs étant mieux informés des bons et des mauvais gras, ils seront de plus en plus nombreux à opter pour des produits plus riches en matières grasses, comme les yogourts de lait entier.

La redécouverte des traditions

  • Les ingrédients à double usage : Achetez-les une seule fois, utilisez-les deux fois. Les gens continueront de chercher et d’essayer de nouvelles façons d’utiliser les ingrédients alimentaires. Pensons aux algues qui entrent dans la composition des aliments, mais aussi dans celle des produits de soins pour la peau, ou aux fleurs qui s’intègrent aux boissons aromatisées, aux pâtisseries et aux pots-pourris.
  • L’inspiration rétro : Il arrive parfois que nous devions nous tourner vers le passé pour trouver l’inspiration. Les passionnés de cuisine déploieront leurs talents culinaires en 2018 notamment en revisitant les classiques préparés jadis par leurs parents et leurs grands-parents.

Repenser la nutrition

  • Regain d’attention sur la nutrition : Avec le lancement du nouveau Guide alimentaire canadien, les consommateurs voudront connaître et comprendre les changements qui y ont été apportés et savoir comment intégrer les nouveaux conseils en nutrition dans leur alimentation. Le guide alimentaire repensé mènera à plus de discussions sur ce qui définit la nutrition, sur ce que l’on devrait manger et sur les sources crédibles d’informations nutritionnelles.
  • La santé intestinale : Les Canadiens ont plus que jamais conscience du fonctionnement de leur corps et de l’importance d’une bonne santé intestinale. L’utilisation de prébiotiques, de probiotiques et de produits fermentés continuera de gagner en popularité à mesure que nous accorderons une plus grande importance à la façon dont notre santé intestinale influe sur notre santé en général.
  • La réduction de la teneur en sucre : Comme certaines matières grasses deviennent plus acceptables, l’attention se tourne vers la consommation excessive de sucre et ses effets sur le corps et la santé. Les consommateurs rechercheront des aliments à faible teneur en sucre et des façons de réduire leur consommation de sucre.

La cuisine rapide

  • Des déjeuners rehaussés : On veut des déjeuners qui se mangent sur le pouce, qui sont riches en protéines et qui peuvent être préparés la veille. Pensez aux repas cuits, coupés et prêt-à-manger et à l’ajout de protéines non traditionnelles au déjeuner, comme le poulet, les produits de la mer et les haricots.
  • La trousse de repas : Les trousses de repas continueront de gagner en popularité auprès des consommateurs qui sont à la recherche de délicieux repas d’inspiration gastronomique. Au-delà des fabuleuses recettes, les consommateurs recherchent des prix raisonnables, des emballages minimaux, des options plus personnalisées et des exigences réduites en matière d’abonnement.

 

Jonathan Garnier, chef de la Guilde Culinaire

  • « Au cours des dernières décennies, nous avons peut-être mis de côté certaines de nos traditions culinaires. Aujourd’hui, on réalise que notre ADN culinaire englobe la majorité des outils et des réponses nous permettant de manger mieux. C’est-à-dire de manger de manière équilibrée, économique, locale et responsable. »

Sylvain Charlebois, doyen et professeur de l’Université Dalhousie

  • « Les temps sont plus favorables que jamais à la commodité. Deux mondes entrent actuellement en collision dans l’espace prêt à manger des magasins, destiné aux personnes à la recherche de solutions portables pour faciliter leur vie mouvementée. »

Rita DeMontis, chef de la chronique nationale Style de vie pour Sun Media

  • « Les Canadiens prendront davantage connaissance du parcours des aliments qu’ils achètent et mangent pour mieux comprendre où il commence et où il finit. »

Jacob Richler, rédacteur en chef et fondateur du classement Canada’s 100 Best Restaurants

  • « Les Canadiens recherchent des raccourcis pour concocter de succulents repas maison. Les trousses de repas nous permettent de déguster des repas sains, rapides à préparer et qui créent très peu de déchets. Ce qui importe, ce n’est pas le temps passé à préparer un repas, mais le résultat final. »

Emma Waverman, auteure et leader d’opinion

  • « Il est important de rappeler que cuisiner n’a rien de terrifiant et qu’il ne faut pas avoir peur de tenter de nouvelles expériences. Essayez de préparer de savoureux déjeuners en intégrant de nouvelles protéines, comme du poulet, du poisson ou des haricots. C’est une excellente façon de concocter des déjeuners rapides et simples. »

Evan Fraser, professeur de l’Université de Guelph

  • « Les Canadiens ont pris conscience de l’importance du microbiome et de la santé intestinale comme déterminant de la santé générale et de la condition physique. C’est l’une des frontières de la science les plus intéressantes que nous franchissions actuellement, et je me réjouis qu’elle puisse capter l’attention du public. »

 

Advertisements

Mot-clé :, , , , , ,

About Goûter et cultiver le Québec

De la production agricoles aux foodies, du jardinier amateur au paysagiste, nous nourrissons le monde et améliorons la q ualité de vie, la santé publique et l'environnement. Crions-le haut et fort! Ce blogue est communautaire.

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment ce contenu :