Archives de mots-clés | transformation

Remise des diplômes de l’ITA, campus de Saint-Hyacinthe – Le ministre Lessard souligne la réussite des finissants

QUÉBEC, le 14 oct. 2017 /CNW Telbec/ – L’Institut de technologie agroalimentaire (ITA), campus de Saint-Hyacinthe, a tenu sa 53e cérémonie de remise de diplômes le samedi 14 octobre. Le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, tient à souligner la réussite des 149 étudiants qui ont terminé avec succès leur programme de formation technique. En obtenant leur […]

Mme Marie-Pierre Dubeau et M. Sébastien Grandmont, lauréats du Prix de la relève agricole 2017

QUÉBEC, le 20 oct. 2017 /CNW Telbec/ – Aujourd’hui, au cours de la cérémonie nationale de l’Ordre national du mérite agricole, qui se déroulait à l’Assemblée nationale, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, M. Laurent Lessard, a décerné le Prix de la relève agricole 2017 à Mme Marie-Pierre Dubeau et à M. Sébastien Grandmont de l’entreprise Le Petit Mas, […]

La pomme: une solution de rechange pour le sucre raffiné?

 

Saint-Joseph-du-Lac (Québec), le 28 septembre 2012 – Le gouvernement du Canada investit plus de 150 000 $ pour aider un producteur et négociant de pommes à mettre au point un procédé industriel expérimental et un prototype de chaîne de transformation permettant d’extraire les sucres naturels de pommes de qualité inférieure. L’honorable Christian Paradis, ministre de l’Industrie et ministre d’État (Agriculture), a annoncé cet investissement aujourd’hui.

« Cet investissement créera un produit à valeur ajoutée pour l’industrie de la pomme et aidera les transformateurs qui sont en quête d’une solution de rechange pour le sucre raffiné, une denrée dont le prix fluctue constamment. »

La réalisation de ce projet par Les Vergers Cataphard & Fils Inc. favorisera la compétitivité des pomiculteurs et des fabricants de produits alimentaires. La société Les Vergers Cataphard & Fils Inc., la troisième plus grande entreprise d’emballage de pommes au Québec, possède un verger de 20 000 arbres qui produit 1,3 million de kilogrammes de pommes par année dans la région des Laurentides et elle vend 3,8 millions de kilogrammes de pommes aux détaillants et aux épiceries. Cet investissement permettra à la société Les Vergers Cataphard & Fils Inc. de mettre au point et de perfectionner des procédés pour extraire les sucres naturels de pommes de qualité inférieure qui ne seraient autrement pas commercialisables.

« Nous sommes ravis d’obtenir un appui d’Agriculture et Agroalimentaire Canada pour la valorisation des pommes déclassées en produits à valeur ajoutée », a souligné le président de l’entreprise, M. Martin Cataphard.

L’investissement provient du volet national du Programme canadien d’adaptation agricole (PCAA), une initiative qui permet au secteur agricole de tirer parti des débouchés, de relever les nouveaux défis et de mettre à l’essai des solutions qui l’aideront à s’adapter et à demeurer compétitif.

Pour obtenir d’autres précisions sur le PCAA, veuillez visiter le site Web .

 

BC food producers welcome $2-million « buy local » campaign

Building the local market for B.C. foods

VANCOUVER – The B.C. government is investing $2 million to help B.C. farmers and food processors promote local foods, Agriculture Minister Don McRae announced.

The funding will allow local businesses and organizations to launch or expand their own marketing campaigns, so different sectors of B.C.’s diverse food industry can use customized promotions specific to their market and needs. It is anticipated the funding will be particularly helpful to small-scale producers and businesses looking to promote their products.

Businesses and organizations will be able to apply for matching funding from the provincial government for projects that promote local foods. Projects could include in-store promotions, social media or web campaigns, smartphone apps, traditional advertising, on-product labelling and food-tourism maps. Producers, stores, farmers markets, restaurants, processors and industry associations all will be eligible to participate.

Building the local market for B.C. foods is a key commitment of government’s Agrifoods Strategy, a component of the B.C. Jobs Plan, to lead the agrifoods sector growth into a $14-billion-a-year industry by 2017.

Audio clips of McRae speaking on the announcement are available for broadcast at:

 

Minister of Agriculture Don McRae –

« Our government has long-supported local producers of foods and food products by lowering taxes and cutting needless red tape. Today we’re taking the next step in promoting local foods by supporting industry-led marketing campaigns. B.C.’s diverse food producers were clear in their message to government that they want the freedom to promote their products as they see best, without the restrictions of a one-size-fits-all Buy BC-type program. »

« This funding will support about 50 different campaigns throughout our province, and each one will celebrate and promote the distinct flavours of local products while at the same time increasing business opportunities and growth for B.C.’s 61,000-employee agrifoods sector. »

BC Agriculture Council chair, Rhonda Driediger –

« More British Columbians want to access local food, but do not always know how to find it. This program will encourage innovative communication tools to creatively market B.C. agriculture and food products, helping people access fresh and healthy local foods while building the market for B.C. producers. »

 

Promoting B.C. Foods

Of the $2 million, $1.5 million will be administered by the Investment Agriculture Foundation and $500,000 will be administered by the British Columbia Agriculture Council.

Applications for either fund will be reviewed by an Industry Advisory Committee consisting of representatives from B.C.’s diverse farming, manufacturing, seafood, restaurant and retail sector. Final approval will come from a panel with representation from the Ministry of Agriculture, the B.C. Agriculture Council and the Investment Agriculture Foundation.

Applications and program information will be posted at:www.gov.bc.ca/agri/buylocal.html

BC Association of Farmers’ Markets president, Jon Bell –

« The last ten years have seen a huge rise in the popularity of farmers’ markets and the demand for local foods throughout our province. The support for B.C.’s more than 125 farmers’ markets to further their unique relationships with their customers is great news, and will build on the momentum and appreciation B.C. consumers have for fresh and local foods. »

BC Food Processors Association president, Dave Eto –

« We welcome this initiative. Not only will it create value for our small-scale members, but it will also help food manufacturers and retailers access opportunities to stimulate market growth, while helping to educate consumers on the origin of their food. »

BC Restaurant & Foodservices Association president and CEO Ian Tostenson –

« The trend towards local is not just a trend – it is a necessary component to a healthy economy and healthy living. These projects will help B.C. restaurants promote our high quality chefs and high quality foods, and help meet our customers increasing interest and enjoyment of B.C. foods. »

BC Seafood Alliance, executive director, Christina Burridge –

« British Columbia is blessed with a wealth of sustainable seafood resources. Commercial fishermen support this program to identify and promote local food products and look forward to participating. »

British Columbia Wine Institute executive director, Miles Prodan –

« This program presents wonderful opportunities for B.C. wineries to increase the awareness about BC VQA wines, their award winning tastes, and the community benefits from purchasing a guaranteed 100 per cent B.C. wine. »

Retail Council of Canada vice-president of sustainability, Allen Langdon –

« We applaud the government for providing this marketing support, which will reinforce our efforts to promote locally grown products. Retailers in B.C. and all across Canada make enormous contributions to their local economies, and remain committed to working with B.C. growers and producers. This is a win-win for everyone involved. »

Small Scale Food Processors Association, executive director, Candice Appleby –

« Our members produce an incredible range of foods that are enjoyed by consumers who appreciate attention to flavouring and artisan quality. Our customers are very supportive of local foods and businesses and this program offers small-scale processors the opportunity to personally connect with them to promote their products. »

Contact:

Robert Boelens
Communications
Ministry of Agriculture
250 356-7098

Les canadiens disent NON à la pomme Artic, génétiquement modifiée!

Pomme Artic OGM

La pomme Artic est génétiquement modifiée et ne brunit pas lorsqu’elle est coupée.

LONGUEUIL, QC, le 4 juill. 2012 /CNW Telbec/ – La Fédération des producteurs de pommes du Québec (FPPQ), en partenariat avec la BC Fruit Growers’ Association, a dévoilé aujourd’hui les résultats d’un sondage réalisé auprès des Canadiens sur les aliments génétiquement modifiés.

La réalisation de ce sondage fait suite à une demande de la part d’une compagnie de biotechnologie de la Colombie-Britannique* qui a adressé une demande au gouvernement canadien afin de faire approuver la « pomme Artic », modifiée génétiquement afin de contrôler le brunissement.  Lorsqu’elle est coupée, la pomme ne brunit pas, ce qui représente principalement un avantage esthétique et améliore aussi l’efficacité du traitement des pommes fraîchement coupées pour les transformateurs alimentaires. La Fédération des producteurs de pommes du Québec est préoccupée et s’oppose à la venue d’une pomme génétiquement modifiée sur les marchés, car elle croit que les consommateurs se méfient et que cela pourrait avoir un impact négatif sur la consommation et le commerce des pommes au Canada.

Le sondage réalisé par Léger Marketing s’est déroulé du 26 au 29 juin 2012 auprès de 1 501 Canadiens de plus de 18 ans grâce au panel LégerWeb. Les résultats représentent un échantillon représentatif de la population adulte canadienne.

On a demandé aux Canadiens s’ils étaient en faveur de l’approbation d’une pomme génétiquement modifiée pour contrôler le brunissement.

  • 69 % des répondants se sont prononcés contre son approbation par le gouvernement.
  • 76 % des répondants croient que le gouvernement fédéral n’a pas mis à la disposition de sa population suffisamment d’information sur les aliments génétiquement modifiés pour que ceux-ci puissent prendre une décision éclairée.
  • 9 % de la population canadienne n’a jamais entendu l’expression « aliment génétiquement modifié .
  • 91 % des répondants croient que le gouvernement canadien doit rendre l’étiquetage obligatoire.
  • 35 % des Canadiens soutiennent qu’aucun argument ne peut les convaincre d’acheter des aliments génétiquement modifiés
  • 45 % disent que cela dépend du type d’aliment
  • 14 % des répondants achèteraient des aliments génétiquement modifiés sans hésiter.
  • 71 % des Canadiens sont d’accord avec l’idée d’avoir une catégorie spéciale de produits alimentaires de base (lait, fruits et légumes, céréales pour bébés) qui ne doivent pas être génétiquement modifiés.

La Fédération des producteurs de pommes du Québec représente 555 producteurs de pommes répartis sur l’ensemble du territoire du Québec. Pour sa part, la BCFGA représente 575 producteurs d’arbres fruitiers en Colombie-Britannique.

Nos producteurs de pommes québécois offrent aux consommateurs des variétés de Pommes Qualité Québec, issues de croisements naturels, qui répondent à un contrôle de qualité rigoureux, assurant ainsi un produit d’excellente qualité.

Vous pouvez télécharger le résumé de l’étude en cliquant ici

Visitez le site Web de la fédération ici: www.lapommeduquebec.ca

*L’entreprise de biotechnologie, Okanagan Specialty Fruits, a mis au point une pomme Golden Delicious génétiquement modifiée. L’entreprise canadienne vient de demander l’autorisation du ministère américain de l’Agriculture et de la Food and Drug Administration pour la commercialisation. Okanagan Specialty Fruits estime que la pomme Artic avec cette propriété pourrait stimuler les ventes de pommes dans la restauration rapide et le snacking.

%d blogueueurs aiment cette page :